Rechercher
  • stormcommunication

7 étapes pour mettre en place une stratégie de marketing d'influence

Les influenceurs sont le nouveau fer de lance du marketing d’influence. Le grand avantage de ces derniers, c’est qu’ils sont polyvalents : ils conviennent aussi bien pour mettre en avant des petites entreprises que des grandes, tant leur communauté varie de taille. Contacter un influenceur n’est donc pas une idée si saugrenue. Chez Storm Communication, agence d'influence, nous possédons une base de données comprenant des influenceurs français de qualité.

Il est donc très important de connaître l’ensemble des pratiques qui relèvent des influenceurs pour les intégrer dans votre stratégie de communication. Néanmoins, il faut aussi se rappeler qu’influenceur est un véritable métier. Et comme tout métier, il requiert du temps, de la rigueur, du professionnalisme et de l’authenticité. A ce titre, il faudra vous rappeler que vous faites appel à un prestataire, que vous vous adressez à un professionnel.


1. Déterminer les objectifs de la campagne d'influence marketing


Nous ne nous appesantirons pas trop longtemps sur ce point mais, pensez à l’objectif SMART. (Spécifique, Mesurable, Acceptable, Réaliste et Temporellement défini). En d’autres termes, avoir un objectif clair est primordial. Sans objectif, il va vous être très difficile d’expliquer pourquoi vous souhaitez une collaboration avec cet influenceur-là.

Il est donc important de se baser sur l’acronyme SMART pour comprendre quels influenceurs seront les plus bénéfiques pour parler de vous et en quoi une collaboration avec eux vous serait utile. Vous devez être cohérent dans vos choix. Par exemple, de manière logique, faire appel à un influenceur spécialisé vegan pour votre marque de steak haché n’est pas une excellente idée. Cela dépend aussi de ce que vous voulez faire : faire connaître votre marque, un événement particulier (anniversaire, soldes…), ou changer votre image de marque sont autant d’objectifs qu’un influenceur peut vous aider à remplir. Les objectifs liés à une campagne d’influence marketing sont vraiment très variés.


2. Déterminer le budget dédié à cette collaboration


Quelque chose de pourtant évident mais qu’on oublie bien souvent de mentionner : le budget. Faire appel à des influenceurs c’est bien. Mais n’oublions pas que ce sont des professionnels qui souhaiteront, par conséquent, être rémunérés. Dès lors, il faudra consacrer un budget pour ces derniers. Par ailleurs, pensez aussi à la périodicité. En effet, les budgets ne seront pas les mêmes selon la période de l’année à laquelle vous communiquerez (pensez tout précisément au Black Friday et à Noël). Ce sont donc des éléments auxquels il faudra réfléchir à l’avance. Cela vous permettra d’être bien préparé afin de bâtir votre stratégie d’influence et d’avoir des collaborations qui seront efficaces.

Vous vous demandez peut-être « quel est le prix d'une pub réalisée par un influenceur? », la vérité, c’est qu’il n’y en a pas. Un influenceur ne gagnera jamais la même somme et ce, peu importe la collaboration. Beaucoup de facteurs entrent en jeu, alors voyez large dans votre prévision de budget. Par ailleurs, une agence de marketing d’influence pourra vous aider à déterminer un budget adressé aux influenceurs. Cela vous permettra d’avoir un ordre d’idée.


3. Faire preuve de cohérence dans vos choix


C’est quelque chose qui a déjà été évoqué précédemment, mais une fois que vos objectifs de communication ont été clairement définis, il faudra également déterminer les types d’influenceurs qui conviendront à vos objectifs. Pour cette étape, vous pouvez faire appel à une agence de marketing d’influence, qui aura déjà une base de données d’influenceurs à vous présenter et qui saura vous aider à sélectionner les profils les plus adaptés à votre besoin. Ou alors, vous pouvez vous poser la question vous-même : si j’étais mon client, quel(s) influenceur(s) suivrais-je ? Cela sera une très bonne piste pour commencer à choisir vos influenceurs.

Ainsi, rappelez-vous à qui vous vous adressez. Une cible jeune (20 ans) ? Française ? Ou bien la jeune maman sur les réseaux sociaux très intéressée par les activités pour enfants ? De cela en découlera le support choisi (Tiktok ? Instagram ? Youtube ?) et les influenceurs qui vous conviendront.

Plus généralement, on considère qu’il existe 4 types d’influenceurs :

- Les nano-influenceurs : ce sont les influenceurs ayant moins de 10 000 followers avec un taux d’engagement sur leur contenu d’environ 9 %

- Les micro-influenceurs : ce sont les influenceurs ayant entre 10 000 et 100 000 followers, et possédant un taux d’engagement entre 5 et 7 % sur leurs publications.

- Les macro-influenceurs : ce sont ceux ayant entre 100 000 et 500 000 followers et un taux d’engagement environnant les 4-5 %.

- Les célébrités : ce sont les influenceurs stars, réputés dans leur domaine d’influence, ayant entre 500 000 et plusieurs millions d’abonnés, les taux d’engagement de ces influenceurs varient entre 2 et 10%.

En sachant cela, vous pourrez classer les influenceurs qui vous intéressent en fonction de votre cible. Le critère le plus important et qui fera la différence parmi ces influenceurs restera le budget nécessaire à la campagne d’influence. (Un nano-influenceur proposera des prestations moins onéreuses qu’un influenceur « classique », puisque sa communauté ne sera pas la même.) Songez également à bien connaître votre influenceur, votre image de marque en dépend. La majorité des influenceurs sont sur Instagram ou Facebook, ce sont généralement sur ces plateformes qu’ils seront les plus pertinents pour vous.



4. Connaître l'influenceur avec lequel vous travaillez


Justement, venons-en. Identifier les influenceurs pour voir s’ils correspondent à vos besoins est une chose, mais trouver les influenceurs qui vous correspondent, ça en est une autre.

Tout d’abord, bien que cela paraisse évident, il faut connaître son influenceur. Par connaître, on entend savoir comment il s’appelle (et surtout faites attention à ne pas l’écorcher dans un mail!), connaître son nombre d’abonnés, savoir comment il s’adresse à sa communauté, s’il fait des petites blagues récurrentes, son univers, son caractère, etc. Également, vérifiez les autres entreprises avec lesquelles l’influenceur a déjà travaillé, toujours dans une visée de cohérence.

Attention aux fake influenceurs ! Prêtez attention aux statistiques. En effet, aujourd’hui, il est facile de faire « gonfler » ses chiffres, en achetant des robots à la place de véritables followers. Vous pouvez les détecter via des outils, mais une fois le mal fait, il vous sera très difficile de « redorer » votre image de marque… En effet, que diront les prospects s’ils voient que votre marque a fait des collaborations avec tel influenceur qui a acheté ses followers ? Rien de bien positif, sans doute.


5. Réfléchir à ses collaborations


Maintenant que vous avez dressé une liste des influenceurs avec lesquels vous souhaitez travailler, que vous avez cherché à les connaître et avez vérifié qu’ils sont tous bien authentiques, il va falloir penser à ce que vous voulez proposer. Il ne s’agit pas juste de se présenter à l’influenceur pour entamer une collaboration. Pensez que votre influenceur reçoit beaucoup de demandes par jour. Il est donc essentiel de faire une présentation efficace de votre entreprise et de ce que vous vendez, et ce de manière attractive.


Soumettre des propositions ou des bribes d’idées est également un gros plus. N’hésitez pas à préciser ce que vous attendez de lui : un post Instagram ? Ou plusieurs stories ? Combien de temps ? Quels arguments de vente doit-il synthétiser dans ses stories ? Ce sont des questions auxquelles il faut répondre avant même de contacter l’influenceur.

De la même manière, réfléchissez à comment votre marque pourrait s’intégrer dans l’univers de l’influenceur. Doit-il employer un ton formel ? Est-ce que votre marque peut s’intégrer sous le fond d’une blague, avec un ton plus léger ? Tout cela dépendra de l’image de marque que vous aurez choisie plus tôt.


6. Prendre contact avec l'influenceur


On y arrive enfin ! Les étapes précédentes vous seront indispensables si vous voulez conserver votre crédibilité en tant que marque. Quelques marques ne le font pas, et cela se voit… Néanmoins, cette étape reste cruciale et demande une certaine rigueur dans son exécution.

Tout comme l’envoi d’un CV à une entreprise, il faudra veiller à personnaliser l’email que vous enverrez à chaque influenceur. En cela, connaître votre influenceur vous sera très utile ! Expliquez clairement ce que vous attendez de cette collaboration. Comme partout, la communication est primordiale pour une collaboration réussie. Pas de tabous donc : si vous souhaitez augmenter vos ventes avec cette collaboration, dites-le ! Si vous voulez engranger du trafic sur votre site : idem, et ainsi de suite… Cela permettra à l’influenceur d’avoir une idée de ce qu’il doit faire, et donc de son objectif, même s’il n’aura pas forcément d’impact direct. La communication n’en sera que plus claire, plus limpide. N’oubliez pas de préciser une temporalité : souhaitez-vous une période particulière dans l’année ? Une collaboration dans la durée ? La collaboration doit se dérouler à une heure où beaucoup de monde est sur les réseaux sociaux… Pensez-y ! Tout ce qui est question à la temporalité de la collaboration doit figurer dans votre e-mail.

Néanmoins, pensez à laisser respirer votre influenceur. Une collaboration trop stricte, trop restreinte sonne faux. Au mieux, elle n’est pas efficace, au pire, votre image de marque en est dégradée. Donner des instructions à l’influenceur est une bonne chose, mais laissez-le faire, il connaît son métier. Ainsi, il saura adapter votre texte, votre message et vos idées à sa communauté.

De même, laissez l’influenceur tester votre produit. La collaboration n’en sera que plus authentique. Pensez également à vérifier votre collaboration : les conditions posées en amont sont-elles remplies ? Y a-t-il des points à améliorer ?



7. Analyser les résultats de la campagne d'influence


Votre collaboration est officiellement publiée et (peut-être !), vous commencez déjà à percevoir quelques résultats. De cette collaboration, l’influenceur va en déduire une facture qu’il vous fera parvenir. N’hésitez pas à lui demander les statistiques de ses actions. Elles vous permettront de savoir si la collaboration a été efficace. Par exemple, des captures d’écrans de ses statistiques (dans lesquelles on voit le taux d’interaction, le nombre de comptes ayant vu la publication, etc.)

Ces captures d’écran vous seront utiles afin d’analyser l’impact de cette collaboration. A-t-elle été un succès ? Est-ce que les bonnes cibles ont été visées ? Est-ce que l’influenceur convient à votre marque ? Autant de questions auxquelles il faudra répondre pour savoir si vous souhaitez renouveler une collaboration avec ce dernier.

Contacter des influenceurs vous fait peur ? Faites appel à Storm Communication, agence de marketing d’influence en France basée sur Marseille. Nous saurons vous accompagner à travers l’ensemble des étapes clés d’une stratégie d’influence.

16 vues0 commentaire